Envie de participer ?

En cette période de fermeture en raison de la pandémie, nous sommes allés à la rencontre des MNS du club afin que les adhérents puissent les connaître un peu mieux. Cette semaine, nous vous présentons Sixtine !

RENCONTRE AVEC LES MNS DU SPNS : Sixtine

Ses groupes : sirènes blanches et vertes le mercredi et le samedi, sirènes bleues le lundi, les sirènes vertes et bleues le vendredi et les avenirs.

Qui est Sixtine ?

Sixtine est née le 16 avril 1997 à Paimpol dans les Côtes d'Armor (22) où elle a vécu pendant les dix-neuf premières années de sa vie. Elle a un chat, Diego, qui l'attend sagement tout en ayant hâte de la retrouver tous les soirs après le travail.

Elle a eu de nombreuses expériences variées avant d'arriver au SPNS ce 28 septembre 2020. En effet Sixtine a un baccalauréat ASSP (Accompagnement Soins et Services à la Personne), un BAFA (Brevet d'Aptitudes aux Fonctions d'Animateur) spécialité Surveillant de Baignade, les diplômes de secourisme et un BPJEPS AAN (Brevet Professionnel de la Jeunesse et de l'Éducation Populaire des Sports, spécialité Activités Aquatiques et de la Natation). C'est donc naturellement qu'elle a exercé dans le secteur de la restauration (serveuse, barmaid, plonge), de la santé (EHPAD, centre de réadaptation cardio-vasculaire ou encore en hôpital), dans le secteur de l'animation (centre de loisirs), en poissonnerie sur le marché le weekend et enfin en piscine (maître-nageur).

Et oui, on essaie de fatiguer vos adorables petits monstres

A la question comment décrire son métier, Sixtine met surtout l'accent sur la diversité des personnes qu'elle peut rencontrer : "mon métier consiste à assurer et sécuriser avec mes collègues la piscine et les différents cours. J'apprends à nager aux enfants, à se perfectionner pour les adultes, à ne plus avoir d'appréhensions au personnes aquaphobes. Je m'occupe aussi, avec mes collègues, des bébés nageurs et des personnes en situation de handicap. Les cours d'aquagym et d'aquabike font aussi partie de mes compétences. Sans oublier les cours du clubs (SPNS) et oui, on essaie de fatiguer vos adorables petits monstres."

Sixtine et la natation

Sixtine avoue qu'elle préfère les courtes distances. Cependant son meilleur souvenir concerne une longue distance lors de son année de BPJEPS AAN qu'elle a passé à Dinard (Ille-et-Vilaine, en Bretagne 35) et c'est elle qui le raconte le mieux : 

"On s'est lancé un challenge de faire la traversée de Lorient jusqu'à l'Île de Groix (7km avec eau calme), tous deux en Bretagne dans le Morbihan. Durant la traversée on était en binôme avec une personne d'une autre promotion. Un à la nage, l'autre en canoë pour surveiller, bien qu'on était accompagnés d'un zodiaque avec tous nos formateurs. Au bout de 3-4 km un gigantesque banc, d'ÉNORMES méduses, est passé sous nous tous (nageurs, canoë, bateau) : c'était super impressionnant et beau à voir ! Un peu plus loin un petit porte-avion était présent et le Président de la République Française est venu s'y poser en hélicoptère. Le soir on a tous dormi sur l'île [de Groix], dans une zone de camping. Le lendemain ceux qui étaient à la nage la veille ont fait du canoë et inversement aussi pour ceux qui faisaient du canoë, comme moi. Le jour de retour sur Lorient une houle de 1 mètre à 1 mètre 50 s'est levée avec pas mal de courant également. On a eu des difficultés pour rejoindre la rive : à environ 3-4 km un zodiaque est venu tous nous récupérer, même ceux en canoë, car on était en difficultés. 

On a donné notre maximum et nous avons su par la suite qu'on avait bien effectué les 7km mais qu'avec le courant on avait beaucoup dévié. C'était GÉNIAL ! Une expérience de DINGUE !!! J'ai adoré car, malgré la difficulté, on s'est tous entre-aidés et il y avait une bonne ambiance."

Et pour la course qui l'a fait vibrer, c'est un... 800 mètres alors qu'elle était en 2e ou 3e année dans son club de natation. "Le vendredi soir vers les 23h mon entraîneur a appelé mon père pour lui demander si le lendemain je pouvais remplacer une autre nageuse, qui était malade. Mon père m'en a parlé et on a accepté. Le jour de la compétition, on me dit "surpriiise ! Tu nages un 800 mètres !". J'ai terminé dernière, mais super contente de moi : je l'ai fait jusqu'au bout, sans abandonner !".

"La détermination d'aujourd'hui mène au succès de demain".

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.